Filtres OKLINE

Efficacité des filtres anti-germes OKLINE

Voici une liste non exhaustive de bactéries pathogènes et non pathogènes qui peuvent être présentes dans l’eau du réseau de ville :

Bactéries pathogènes

  1. Escherichia coli (E. coli)
  2. Salmonella spp.
  3. Campylobacter jejuni
  4. Vibrio cholerae (choléra)
  5. Legionella pneumophila (légionellose)
  6. Shigella spp.
  7. Yersinia enterocolitica
  8. Pseudomonas aeruginosa
  9. Clostridium perfringens
  10. Staphylococcus aureus

Bactéries non pathogènes

  1. Bacillus spp.
  2. Enterococcus spp.
  3. Acinetobacter spp.
  4. Lactobacillus spp.
  5. Micrococcus spp.
  6. Pseudomonas fluorescens
  7. Serratia marcescens
  8. Stenotrophomonas
  9. maltophilia
  10. Aeromonas spp.
    Alcaligenes spp.

Il est important de noter que la présence de ces bactéries dans l’eau du réseau de ville dépend de nombreux facteurs tels que la qualité de l’eau d’approvisionnement, le traitement de l’eau, la maintenance du réseau de distribution et d’autres facteurs environnementaux. Dans la plupart des cas, les autorités responsables de la fourniture d’eau s’efforcent de maintenir des normes élevées de qualité de l’eau en effectuant des tests réguliers et en prenant des mesures pour prévenir la contamination bactérienne.

Les bactéries ayant une taille inférieure à 0,1 micron sont généralement considérées comme des bactéries regroupées sous le terme de « bactéries ultramicroscopiques ». Ces bactéries sont extrêmement petites et peuvent passer à travers les filtres traditionnels utilisés pour la purification de l’eau. Voici quelques exemples de bactéries ultramicroscopiques :

  1. Mycoplasma pneumoniae
  2. Chlamydia trachomatis
  3. Rickettsia prowazekii
  4. Coxiella burnetii
  5. Anaplasma phagocytophilum
  6. Ehrlichia chaffeensis